Réunis autour du tai Chi depuis plus de 25 ans,

nous sommes à l'origine d'une fédération d'associations qui chemine dans la recherche du perfectionnement de pratiques tant dans leur aspect formel que dans leurs conséquences au quotidien.

Notre histoire nous a fait selon les moments nous réunir (FTCCG) ou distancier (Fwushu) à diverses autres dynamiques selon l'adéquation de celles ci à notre démarche générale

.

Un peu de notre histoire...

Commencée au sein de l'enseignement de maître Chu et de la qualité de sa pratique, nous nous en sommes éloignés après 17 ans, la fermeture de son école et sa rigidité structurelle et économique devenant contradictoire avec une pratique avancée du Tai Chi... Mais nous poursuivons notre pratique dans la forme de cette filiation.

Nous nous sommes aussi fédérés dès le début et avons participé à la mise en place de la fédération de tai chi et chi cong. Nous y avons agi tant dans les instances administratives que par les formations dans la domaine de la pédagogie. Nous avons été très déçus par la dérive des jeux de pouvoir qu'illustre le chemin vers la compétition et, tout en restant adhérents pour partie à cette fédé devenue "d'arts chinois ecxternes et internes" dite de Wushu, nous avons pris une sérieuse distance à travers le mouvement indépendant de pédagogie du Tai Chi Chuan avec lequel nous partageons la pratique..

Se fédérer aux Miptcc c'est choisir :

La pratique de la pédagogie d'un Tai Chi Chuan authentique
dans un objectif de bien être et de développement de la personne.

Une forme de Tai Chi Chuan, la forme dite "Style Yang Originel",
comme support de cette démarchepédagogique,
telle que Maître Chu l'a enseignée pendant 17 ans à
Denis Félus,
libérée de ses rites et tensions d'école.

C’est aussi choisir de considérer que toutes les formes et pratiques apportent leur part d'information et de découverte
sans aucune exclusion d'école.

C’est porter une attention particulière à la connaissance et au respect des physlologies
osseuses, musculaires, respiratoires et énergétiques
telle que nécessaire à la protection, au besoin et à la compréhension des élèves.

C’est rechercher une approche par la douceur respectant l'écologie de chacun.
La forme dans toute sa précision est utilisée comme repère permettant de se découvrir dans la différence
et non comme chorégraphie qui ferait du bien "en soi" à apprendre et quel qu'en soit le prix.
Pour nous, le fond et le respect des personnes prime sur la forme.

C’est une approche de la qualité des relations
où la "martialité" est vécue comme un échange subtil et a toute sa place dans l'apprentissage,
métaphore d'une transformation de nos relations à l'autre vers quelque chose de plus ouvert.

Cest un regard où la sagesse taoïste n'est pas faite de mots
mais bien curiosité d'une voie de découverte d'attitudes différentes face au concret.
Une ouverture dans le fonctionnement (entre groupes, entre écoles de même style ou de styles différents).
Des pratiques associatives réellement démocratiques et transparentes.

Et donc de favoriser la circulation des personnes et informations entre associations
(entre autre par le journal, la fédération etc..).et écoles

Une ouverture de l'enseignement vers l'autonomie des pratiquants
outils d'apprentissage, pas de secrets mais du partage de ressources pour la croissance de tous.

Des professeurs engagés dans une démarche personnelle, ayant les diplômes nécessaires
mais de plus une formation permanente dans une dynamique de groupe au Tai Chi et à la pédagogie,

formation dispensée par l'EFPM (collectif d'enseignants et d'enseignement)

- Fmiptc - 5 bis rue Henri Barbusse 63000 Clermont Ferrand